Créer un site internet
Pour Une Martinique Autrement

La vérité qui fâche…

— Par Florent Grabin, président de l’Association écologique PUMA

 

Nous avons publié une chronique sur l’Eau avec pour thème : ‘’Ça passe par le robinet.’’  

Les retours que nous avons eus sont encourageants et nous permettent de remercier vivement ceux qui nous ont toujours accompagnés dans notre démarche sous quelle que forme que ce soit ; nous ne pouvons oublier ceux qui dans l’ombre nous alertent, nous informent sur des sujets qui peuvent être très destructeurs pour notre société.

Côté négatif, certaines personnes refusent la contradiction, estiment qu’elles sont tancées, elles le prennent pour une attaque personnelle, ce qui les poussent à avoir des réactions très dangereuses ; le contre-feu consiste à brandir leurs diplômes et autres hochets, pour tenter de nous discréditer.

On ne peut pas mettre en permanence la poussière sous le tapis pour couvrir l’inacceptable, ne jamais oublier qu’en Martinique, le secret des cabinets couvre toujours le brouhaha de la rue.

Faut-il abandonner ? Non, ce n’est pas notre ADN…

Nous avons eu certains hauts fonctionnaires qui ont été à notre écoute pour faire avancer en toute légalité l’intérêt général, malgré les tentatives de certains qui ont le syndrome de l’adaptation et qui n’ont pas compris que la Martinique ne mérite pas leur présence.

Notre stratégie n’a pas varié : il faut avoir le courage de dire la vérité à la population. Selon différents rapports, le constat est là : la Martinique souffre de pathologie lourde. Il y a urgence, nous avons les solutions en termes de prévention, pourquoi ne pas les appliquer ? Les moyens nous les avons, certains Médecins sont de plus en plus formés en médecine environnementale, il faut impérativement pousser les autres à se lancer afin d’accompagner la population.

Concernant la catégorie des récalcitrants ceux qui refusent les études publiées dans la littérature scientifique, nous sommes confiants, quand ils seront victimes directement touchées au niveau de leurs enfants, de leurs proches, de ceux qu’ils aiment à l’instar de ce que nous avons subi avec le Covid 19 ; par respect pour ceux qui souffrent il existe une énorme différence, c’est toute une vie brisée, c’est la mort à petite dose…

La situation est pathétique ! En privé nous entendons régulièrement : ‘’il ne faut pas faire peur à la population’’. Soyons prudents, cette dernière est informée, ne supporte pas ces pratiques, d’où sa réaction confirmée lors des dernières élections où elle a fait entendre son message à travers son abstention.

De même, c’est hallucinent, la parole de l’État est bafouée, la population a au péril de sa vie, bravé toutes les tentatives dans le cadre de la pandémie du Covid 19, ce drame humain ne peut pas laisser insensible, c’est à ce titre que nous continuons à faire un focus médiatique, afin de faire prendre conscience qu’il est urgent de réagir.

Il faut traiter les symptômes à la base, d’autant que nous disposons de tous les moyens en termes de services tels : ARS, ODE, 3 EPCI, 34 Maires et la CTM, qui ont toutes les compétences requises. A la lecture des productions des différents rapports, il y a tous les ingrédients pour éclairer nos scientifiques sur la poussée des différentes tumeurs déclinées dans le registre des cancers de l’AMREC, qui selon nos Conseils scientifiques, est le mieux tenu de France. Avec toute cette traçabilité qui s’appuie sur des éléments factuels, nous pensons que nous sommes prêts à faire ce travail pour ceux qui sont actuellement dans leurs berceaux.   

Cela fait des années que nous alertons, que nous débattons, sur la question de certains diplômés analphabètes scientifiquement qui font un réel travail de sape, ce qui fait que certains dirigeants ont le tournis en indiquant que notre seul tort c’est d’avoir eu raison trop tôt.

Politiquement les planètes sont alignées, la CTM a une nouvelle équipe, apaisée, à l’écoute de la société civile, c’est le moment de demander à nos cadres territoriaux de bien vouloir, Pour Une Martinique Autrement, sortir les différents dossiers, avant qu’il ne soit trop tard.

 

Pour l’association écologique P.U.M.A.

Le Président

Florent GRABIN

Date de dernière mise à jour : 07/09/2021

Ajouter un commentaire

 
×