Le poisson GUPPY, la solution contre le Zika

Où est passé notre bon sens ?
En Martinique, nous avons pendant très longtemps échangé avec nos producteurs de bananes et nos maraîchers, en vue de réduire l'utilisation des insecticides et autres produits chimiques dans leur production.
Nous avons obtenu la réduction de plus de 75 % de ces produits utilisés, pour la lutte contre les ravageurs et autres nuisibles. La méthode naturelle est de plus en plus employée, ce qui nous a permis d'assister au retour de nombreuses espèces dans notre biodiversité.
À ce jour, nous vivons une épidémie de Zika que l'on attribue aux piqûres de moustiques. Les services de l'État nous informent que : ''Lutter contre l’épidémie du Zika : c’est possible !
La population martiniquaise est ainsi invitée à rejoindre sur le terrain les équipes de leur commune ou encore à mener en famille, entre voisins, entre amis ou entre collègues une série d’actions participatives à travers des gestes simples. '':
Mais pour éradiquer ce phénomène, ce sont ces mêmes services de l'État accompagnés de nos dirigeants de la Collectivité Territoriale de Martinique qui épandent massivement des insecticides dans tous les coins et recoins de notre territoire.
Alors Où est passé notre bon sens ? Quand on sait qu'il existe différents prédateurs pour réguler la progression des moustiques, tel le poisson GUPPY, dans ces conditions pourquoi ne pas les réintroduire massivement ? Cette méthode nous éviterait de causer des dégâts collatéraux imprévisibles dans le temps, Pour Une Martinique Autrement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 24/02/2016

×